APIEx

L’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (APIEx) reçoit la visite de l’AProTAB

L’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (APIEx) reçoit la visite de l’AProTAB

Le siège de l’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (APIEx) a accueilli le Mercredi 10 Novembre 2021 une délégation de l’Association des Producteurs et Transformateurs d’Agrumes du Bénin (AProTAB) pour une visite de prise de contact et d’échanges.

La délégation était composée de Mr Togbedji AHOKPA Président de l’AProTAB et PDG de la société ORANA S.A ; Mr CAKPO Raphael dirigeant de la Société de Production de Jus de fruits et d’Eaux minérales de Zagnanado et Mr Samuel AHOKPA, chargé des relations publiques de l’AProTAB et représentant d’ORANA au sein de l’association. Les trois visiteurs du jour ont été reçus par M. Laurent GANGBES, Directeur Général de l’APIEx.

Au menu des échanges, la présentation de l’AProTAB et de son ambition de créer un label reconnu à l’international pour les jus de fruits produits au Bénin. Partant du constat, que les jus d’agrumes importés sont plus consommés au Bénin, l’AProTAB souhaite valoriser la production locale.

En effet, le Bénin produit un peu moins de 150.000 tonnes d’oranges par an et compte près de 46 coopératives de producteurs d’agrumes enregistrés et reconnus par l’Etat et un peu moins de 7500 producteurs d’oranges au Bénin.

« Ce que vous faites est important, si on veut des filières d’excellence pour mieux exporter, le premier pilier pour y arriver est de s’organiser comme vous le faites à travers l’AProTAB », c’est à travers ces mots que M. Laurent GANGBES a salué cette initiative et a assuré l’APROTAB di soutien de l’APIEx pour le développement de la filière. Le DG APIEx a aussi invité l’APROTab à rassembler plus de producteurs et d’agrégateurs afin de rendre plus efficace le soutien des pouvoirs publics à la transformation locale des agrumes.

 Les facilités offertes à travers les services de l’APIEx comme l’agrément au Code des Investissements, et les possibilités d’installation dans la Zone Economique Spéciale de Glo-Djigbé Zè ont également été au menu des discussions. Rendez-vous a été pris pour une prochaine visite de l’APIEx aux unités déjà installées.